Votre nom de domaine est pris ? Que faire ?

Avez-vous une bonne idée ?
Enregistrez d’abord vos nom et nom de domaine.

Astuces

Votre nom de domaine est pris ? Que faire ?

26 février 2018
  • 13556 fois lu

Cela vous a coûté du sang, de la sueur et des larmes, mais vous avez fini par y arriver : vous avez trouvé le nom de votre entreprise ! Fier comme Artaban, vous surfez sur le site de DNS Belgium pour enregistrer votre nom de domaine. Mais *@#$% ! Que se passe-t-il ? Votre nom de domaine est déjà pris. Respirez calmement. Fermez les yeux. Comptez jusqu’à dix. Et suivez les quelques étapes ci-dessous.

ÉTAPE 1 – Contactez le propriétaire

Ne vous énervez pas trop vite. Un nom de domaine pris n’est pas nécessairement toujours utilisé. Jetez un coup d’œil à l’adresse internet concernée. Vous n’y trouvez pas de site internet ? Alors, vous avez peut-être de la chance…

Parfois un nom de domaine est enregistré, mais pas employé. Le propriétaire l’a peut-être enregistré en pensant au futur – mais a finalement décidé de ne rien en faire. Il se peut aussi qu’un site internet se trouvait là auparavant, mais plus maintenant.

Dans les deux cas, le propriétaire paye un montant annuel, sans utiliser effectivement le nom de domaine. Vraiment dommage. Contactez la personne concernée par ce nom de domaine (vous trouverez via WHOIS les données de ceux qui ont enregistré un nom de domaine .be-, .brussels ou .vlaanderen), expliquez-lui brièvement votre projet et demandez-lui gentiment s’il accepte de transmettre son nom de domaine.

ÉTAPE 2 – Essayez une autre extension

 Vous avez fait chou blanc auprès du propriétaire ou le nom de domaine est effectivement utilisé ? Voyez si vous pouvez utiliser une autre extension. Avec un peu de chance, votre adresse internet originelle en deviendra plus forte. Ne trouvez-vous pas visiter.brussels nettement plus excitant que visiterbrussels.be ?

ÉTAPE 3 – Essayez une variante

Vous n’avez pas trop envie d’une autre extension ? Alors, une toute petite adaptation de votre nom de domaine pout vous offrir la solution. Ajoutez un chiffre, modifiez l’orthographe, essayez une abréviation… Pensez par exemple à 2ememain.be. Mais veillez tout de même à ne pas effrayer les visiteurs potentiels de votre site avec un nom de domaine trop complexe.

Vous trouverez quelques conseils supplémentaires pour imaginer une variante réussie sur monideeamoi.

ÉTAPE 4 – Partez à la recherche d’un autre nom

Vous avez effectué toutes les démarches précédentes, mais cela n’a pas réussi ? Dans ce cas, il ne vous reste qu’une chose à faire : vous mettre en quête d’un nouveau nom de domaine disponible. Peut-être même trouverez-vous une alternative plus amusante, à laquelle vous n’aviez tout simplement pas pensé. Ces méthodes peuvent vous aider à relever ce défi créatif.

Ou téléchargez votre propre Laboratoire des Noms comprenant 10 expériences pour imaginer vous-même un nom nouveau et original pour votre idée.

Mauvaise foi ?

Vous pensez avoir droit à un nom de domaine précis ? Alors, vous pouvez entreprendre des démarches juridiques. Mais gardez bien à l’esprit que vous ne pouvez gagner une affaire que s’il apparaît clairement que ce nom de domaine est utilisé de mauvaise foi et que cela peut vous faire du tort. Nous espérons que vous n’aurez pas à en arriver jusque-là.

Vous avez encore des questions sur l’enregistrement de votre nom de domaine après avoir lu cet article ? Nous vous expliquons ici comment réserver et enregistrer très facilement votre nom de domaine.

Faites

Concrétisez votre idée.

Trouver une idée de génie ? Aucun problème. Mais la mettre en pratique est une autre paire de manche.

Les plus lus

  • .be
  • .brussels
  • .vlaanderen

Découvrez ici pourquoi il est important
de disposer de votre propre adresse internet.