Une triple histoire végétarienne

Avez-vous une bonne idée ?
Enregistrez d’abord vos nom et nom de domaine.

Inspiration

Une triple histoire végétarienne

12 février 2020
  • 1116 fois lu

Nous mangeons de plus en plus souvent végétarien. Ce qui n’a rien d’illogique, car les possibilités de trouver un snack rapide et délicieux sans viande se font de plus en plus nombreuses. La façon de se distinguer peut varier. Humm souhaite travailler dans la plus grande transparence possible. Peas a choisi le créneau des petits pains à la cannelle végétaliens et L’Eau Chaude fonctionne en coopérative.

Resserrer les liens du quartier à ‘L’Eau Chaude – Het Warm Water’

Autrefois, dans le quartier bruxellois des Marolles, les gens se rendaient dans des épiceries pour y remplir leurs casseroles d’eau chaude. L’un de ces ‘kaffeihoeize’ fut donc tout simplement baptisé ‘Het Warm Water’ (‘L’Eau Chaude’) par les habitués de l’établissement. « Quand nous avons racheté le fonds de commerce en 2014, nous avons également repris l’histoire et la réputation du lieu. Raison pour laquelle nous avons conservé son nom officieux », explique Anah Merlet, l’une des fondatrices de la coopérative. « Notre cantine végétarienne ne vend évidemment plus d’eau chaude, mais l’idée de ‘babeler’, comme c’était le cas à l’époque, est restée. Cela nous permet de créer du lien entre les habitants. »

Mur cartes postales l’eau chaude © C. Vancollie

© C. Vancollie

Pourquoi avoir choisi l’extension .be ? « Notre coopérative expérimente le travail en autogestion, de manière collective et enthousiaste. Nous préférons .be à .com, pour que les gens comprennent d’emblée qu’il s’agit d’un site belge, et non pas d’un site commercial. D’autant qu’outre nos petits plats chics et pas chers, nous leur proposons également des activités culturelles », souligne Anah.

Humm :  une cuisine (et une URL) pleines d’amour

HummSur la Dageraadplaats à Anvers, le Humm – autrefois avec un umlaut sur le u, aujourd’hui sans – vous accueille à bras ouverts. Frederik Vercammen a lancé son activité il y a deux ans et demi : « Humm est simplement un mot agréable. Le tréma sur le u soulignait cela encore davantage. Mais ces deux points étaient difficiles à utiliser en découpes, par exemple. C’est pour cela qu’ils sont morts de leur belle mort. Mais Humm fait encore toujours le lien avec le houmous et le petit air que l’on fredonne, des choses savoureuses et agréables. »

« Le Humm est né d’une impression désagréable ressentie lors de passages dans d’autres établissements horeca. Vous ne savez jamais d’où vient votre nourriture, comment elle est fabriquée. La transparence fait totalement défaut. Nous voulions que ce soit différent chez nous. Tous nos plats sont faits maison, nous sommes donc toujours sûrs à 100 % de la qualité et de l’origine. Nous essayons également de réduire autant que possible notre empreinte écologique et de limiter les déchets plastiques. C’est pourquoi il y a tant de plats végétariens au menu. Vous pouvez également trouver une sélection de poissons et de viandes, mais nous les éliminerons à terme. »

Le site web www.humm.love a été lancé au début de l’année 2020. Il succède à www.hummantwerp.be. « Il s’agit d’un choix délibéré », explique Frederik. « Nous voulions de toute façon enlever du nom la référence à Anvers, parce que nous comptons nous développer à l’avenir, mais aussi pour mettre en vedette notre nouveau concept. Notre rebranding est une question d’amour, car c’est ainsi que nous travaillons. Pas par appât du gain. Je remarque déjà que cette approche (et notre URL surprenante) attire plus de visiteurs sur notre site. » Humm n’a plus de site web .be. « Nous avons remarqué que la plupart des gens nous rendent visite via Google, Instagram ou Facebook. »

Les petits pains à la cannelle végétaliens Peas : bientôt aussi avec une extension .nl

PeasConfectionner des déjeuners maison par passion pour la cuisine végétalienne et les vendre à des amateurs : tel a été le point de départ de Peas. « Entretemps, le concept a été complètement modifié », explique Els Berx, qui a fondé Peas avec son partenaire. « Nous ne faisons plus de déjeuners, mais des desserts : des ‘vegan cinnamon rolls’ avec différentes garnitures. Nous les changeons tous les mois, pour permettre à nos clients de découvrir toujours de nouvelles saveurs. Chez nous, il est impossible de manger sur place. Dans la boulangerie, vous achetez nos produits et les emportez chez vous ou où vous voulez. »

« Notre nom nous est venu très rapidement. Mon ami et moi n’y avons pas réfléchi pendant des jours. Le nom Peas, nous l’avons trouvé lors d’un trajet en voiture et nous l’avons tout de suite adopté. Il faut dire aussi que ce nom sonne plutôt bien. Et puis c’est chouette que cela évoque le mot ‘peace’, la paix, en anglais. Le terme ‘peas’ (pois) fait également référence à nos produits d’origine végétale. »

Le nom de domaine www.peashasselt.be est très clair, mais local. Or des projets d’extension sont dans l’air pour bientôt. « C’est la raison pour laquelle nous allons changer l’URL. J’ai une idée et ce nom-là a déjà été enregistré avec une extension .be, .nl et .com. Mais je ne vais pas encore vous le révéler. Nous allons aussi certainement nous étendre à l’international. Cette année – si tout va bien – des boulangeries s’ouvriront à Anvers, Gand et Maastricht. »

Un nom est parfois le fruit d’une intuition, d’une idée soudaine, ou alors le résultat de tout un processus. Facilitez-vous la vie et suivez les conseils de notre petit Livre des noms.

Faites

Concrétisez votre idée.

Trouver une idée de génie ? Aucun problème. Mais la mettre en pratique est une autre paire de manche.

Les plus lus

Lire aussi

  • .be
  • .brussels
  • .vlaanderen

Découvrez ici pourquoi il est important
de disposer de votre propre adresse internet.