Les femmes doivent oser se lancer

Avez-vous une bonne idée ?
Enregistrez d’abord vos nom et nom de domaine.

Inspiration

Les femmes doivent oser se lancer

7 mars 2019
  • 1158 fois lu

En Belgique, un entrepreneur sur trois est une femme, selon des chiffres de l’Unizo datant de 2017. « Trop peu ! », commente Elke Jeurissen. Avec ses plates-formes Straffe Madammen et Fierce Ladies (‘Super nanas’), elle aide les femmes à franchir le pas vers l’entrepreneuriat.

Tout le monde n’est pas obligé de vous trouver sympa

« Portées par des motivations identiques et avec les mêmes chances de réussite, les femmes sont encore trop peu nombreuses à passer à la réalisation de leurs projets », déclare Elke Jeurissen. « Cette situation est essentiellement déterminée par des facteurs sociétaux. On continue d’apprendre aux petites filles d’être surtout sages, gentilles et jolies. Pourquoi ? Le monde entier n’est pas obligé de vous trouver sympa. Et lorsqu’elles grandissent, les femmes sont encore et toujours confrontées aux mêmes préjugés et entraves : ‘Et ta famille, alors ?’ est la question que posera le plus souvent l’entourage des femmes qui s’investissent à fond dans leur carrière ou leur activité indépendante. Ce genre d’interrogation, assortie d’un reproche à peine dissimulé, ne sera jamais posée à un homme dans la même situation. Le terme d’entrepreneur est encore trop souvent associé au cliché du jeune homme de 25 ans, formé aux métiers du digital et qui s’empresse d’aller exercer ses talents dans la Silicon Valley. Cela doit changer, sinon nous allons continuer à mettre sur la défensive des femmes ambitieuses qui feraient bien mieux de concentrer leur énergie sur leur entreprise. »

Straffe Madammen et Fierce Ladies (Super nanas)

Via les plates-formes Straffe Madammen et Fierce Ladies, les femmes porteuses de projets entrepreneuriaux peuvent se construire un réseau et faire parler d’elles. « Straffe Madammen a pour vocation d’inspirer les candidates par le biais de témoignages de femmes qui entreprennent. Nous organisons des événements au cours desquels des femmes chefs d’entreprise partagent leur expérience. » Avec Fierce Ladies, Elke Jeurissen va encore un pas plus loin : « Là, nous servons d’accélérateur pour les femmes qui veulent concrétiser plus rapidement leurs ambitions. Durant les sessions et workshops de nos Jeudis Fierce Ladies, les femmes échangent expériences et conseils, et apprennent les compétences qui leur manquent pour progresser. Par exemple comment parler en public, déléguer, se constituer un réseau ou autres techniques de négociation, … »

Petite bombe sur Twitter

« Le nom Straffe Madammen est le fruit de cogitations sur Twitter », raconte Elke Jeurissen. « J’assistais à un énième congrès animé par des orateurs exclusivement masculins. Je me suis dit alors que ça ne pouvait plus durer. J’avais d’ailleurs moi-même du mal à attirer des femmes lors de mes propres congrès. J’ai donc lancé un appel sur Twitter : qui est pour vous une super nana ? Ce qui n’était à la base qu’une anecdote a explosé et a marqué le début de Straffe Madammen. Sept ans plus tard, j’en ai fait mon job. Pour Fierce Ladies, je suis allée chercher l’inspiration dans mon propre réseau international. J’ai aussi immédiatement procédé à l’enregistrement du nom de domaine. Avec Fierce Ladies, j’ai l’ambition de m’attaquer à l’international. Car des super nanas, il y en a partout. »

Des conseils pour les femmes entrepreneures ?

Vous voulez construire une marque solide ? Elke Jeurissen vous donne ces quelques conseils :

  • Osez bousculer les codes. Les discussions génèrent de la notoriété.
  • Accelerate your idea (Accélérez votre idée) : vous avez une idée de business ? N’ayez pas peur d’en parler à tout le monde. Le fait de parler de votre idée va contribuer à l’améliorer.
  • Personne ne démarre avec un plan parfaitement défini. ‘C’est en entreprenant qu’on devient … entrepreneure’. Vous apprendrez au fur et à mesure que vous avancerez dans votre projet.

 

Vous avez déjà une super idée ?

N’hésitez pas et lancez-vous. Notre petit livre des noms peut vous y aider. Par ailleurs, un nom percutant va de pair avec un nom de domaine qui l’est tout autant : faites d’une pierre deux coups et enregistrez votre nom de domaine.

www.straffemadammen.com

www.fierce-ladies.com

Photo © Nadia El Makhfi
Faites

Concrétisez votre idée.

Trouver une idée de génie ? Aucun problème. Mais la mettre en pratique est une autre paire de manche.

Les plus lus

Laissez-vous inspirer par ces femmes qui entreprennent

  • .be
  • .brussels
  • .vlaanderen

Découvrez ici pourquoi il est important
de disposer de votre propre adresse internet.