Illustrez votre activité par un nom original !

Avez-vous une bonne idée ?
Enregistrez d’abord vos nom et nom de domaine.

Inspiration

Illustrez votre activité par un nom original !

15 avril 2020
  • 1042 fois lu

Même si leur métier est avant tout visuel, les illustrateurs, dessinateurs et autres concepteurs de sites ou d’applications doivent aussi passer par les mots pour décrire leur activité et surtout, attirer la clientèle. Voici comment quatre d’entre eux s’y sont pris pour trouver un nom d’entreprise accrocheur.

Des illustrations décalées chez Egelsoor…

Alexander Beun est illustrateur et animateur. ‘Egelsoor’, le nom de sa société, suscite la curiosité. « En 2006, j’ai commencé à travailler comme indépendant à titre complémentaire. Avec mon propre site internet, présentant mon portfolio. Choisir un nom de domaine avec l’extension .be relevait pour moi de l’évidence. Je n’ai aucune ambition internationale et je préfère communiquer dans ma propre langue. » Alexandre n’a pas choisi son nom au hasard. « ‘Egelsoor’ (oreille de hérisson, en français) est un jeu de mots sur ‘ezelsoor’ (oreille d’âne mais aussi pli, repli, dans la langue de Molière). J’aime créer des illustrations un peu décalées (avec un ‘pli’) et qui stimulent les sens (d’où le hérisson). Et puis je trouve que ça sonne bien. »

… et d’autres à croquer chez Croque Boulot

Croque Boulot Radio 1 Classics 1000

Croque Boulot – Classics 1000 (Radio 1)

Comme il l’indique sur son site croqueboulot.be, vous pouvez dire de Kristof Hermans qu’il est illustrateur, animateur, ou utiliser le terme que vous voulez, du moment qu’il s’agit de créativité. Il en a d’ailleurs largement fait preuve en choisissant le nom de son studio, qui en a surpris plus d’un, à commencer par son comptable : « Il m’a regardé d’un air bizarre… Le même regard que j’envoie à ma femme lorsqu’elle mange un croque bolognaise. Ces restes de spaghetti entre deux tranches de pain, je trouve ça plutôt dégoûtant, mais bref. Quand elle me parlait de ‘croque bolo’, je comprenais ‘croque boulot’. Un nom que les francophones comprennent également, bien pratique quand on veut bosser à Bruxelles, m’a-t-il semblé. Et qui m’a permis de réaliser un logo sympa. Pourquoi l’extension .be ? Par patriotisme, en fait. Personnellement, j’aime bien savoir d’où viennent les artistes. Cela crée un cadre de référence, d’une certaine manière. »

Poodle Soup et les erreurs involontaires

Poodle Soup - Pig Bath

Poodle Soup – Pig Bath

Stephanie Dehennin est illustratrice de livres scientifiques et de livres pour enfants. Vous pouvez également l’entendre dans le podcast ‘Nerdland’ en compagnie de Lieven Scheire. « Vu que j’ai une homonyme qui exerce une profession totalement différente de la mienne – elle est mannequin dans le secteur de la lingerie – j’ai cherché un pseudonyme. J’avais envie d’un nom composé de deux mots dont on se souvienne facilement, comme Harry Beaver ou Toast Confituur. En vacances à Hong Kong, j’ai vu pas mal de menus de restaurant truffés de traductions involontairement drôles ou de petites fautes de frappe. C’est ainsi que m’est venue l’idée de Poodle Soup. Cerise sur le gâteau, ce nom fait référence au préjugé selon lequel ‘tous les Asiatiques mangent du chien’. Mon enfant étant métisse, moitié Belge, moitié Indonésien, je trouvais ce nom humoristique. Et surtout : on le retient ! »

S’il te plaît, dessine-moi une moustache…

Olivier Berisha, UI/UX designer et web developer, dessine des interfaces de sites internet et d’applications pour indépendants, agences de communication et autres PME. Quelques jours après avoir regardé une émission sur Arte consacrée au groupe de folk psychédélique CocoRosie, le frère d’Olivier lui dit : « Te souviens-tu du nom de ce band ? L’une des deux filles avait une ‘fake mustache’… » (en anglais dans leur conservation). « Nous avons éclaté de rire », se rappelle Olivier, « on trouvait ce nom super drôle. Je m’en suis souvenu des années plus tard, lorsque j’ai lancé mon activité. Marrant et atypique, il est bien loin des noms ronflants et ennuyeux de certaines sociétés de même taille qui exercent dans le digital. » Pourquoi l’extension .be ? « Pour l’idée de proximité, qui rassure mes clients et qui est d’autant plus importante vu que j’exerce mon activité à distance. J’aime aussi le côté ‘made in Belgium’ que cela inspire. »

Vous voilà fin prêt·e à lancer votre activité et à ouvrir votre propre site internet ? Besoin de quelques conseils pour trouver un nom d’entreprise qui fera mouche ? Découvrez ceux que vous propose Floris Hülsmann, expert en la matière.

Faites

Concrétisez votre idée.

Trouver une idée de génie ? Aucun problème. Mais la mettre en pratique est une autre paire de manche.

Les plus lus

Lire aussi

  • .be
  • .brussels
  • .vlaanderen

Découvrez ici pourquoi il est important
de disposer de votre propre adresse internet.