Ce que la sonorité de votre nom dit de votre marque

Avez-vous une bonne idée ?
Enregistrez d’abord vos nom et nom de domaine.

Astuces

Ce que la sonorité de votre nom dit de votre marque

7 mai 2018
  • 10875 fois lu

Vous avez une idée géniale et vous avez l’intention de la mettre à profit ? Prenez le temps de réfléchir à un nom original et qui sonne bien. Car même la consonance de votre nom crée des attentes inconscientes au sujet de votre marque.

Un bon nom de marque est aussi un nom dont l’énoncé se perçoit de manière harmonieuse, comme l’ont découvert des psychologues de la consommation. Vous ne le saviez certainement pas encore, mais la consonance peut renforcer la signification d’un nom. Il est donc important d’en tenir compte lors de la recherche d’un nouveau nom de marque. Tom Van Bommel, cofondateur de l’agence de marketing et de communication Studio ST&T, nous explique ce processus.

L’impression laissée par votre nom

Notre cerveau lie certaines émotions aux sons qui nous parviennent. Ainsi, à terme, nous associons de manière inconsciente certains mots à des propriétés ou des sentiments. Vous avez déjà un nom de marque en tête ? Prononcez-le à voix haute. Si votre langue va vers le haut et l’avant de votre bouche, votre nom de marque sonne de manière légère ou aiguë. Si votre langue se trouve plus en arrière, cela donne un nom costaud, puissant. Un sorbet de fruits frais devrait alors plutôt recevoir le nom ‘Frisch’ et un bavarois débordant de crème celui de ‘Frosch’.

La couleur de votre nom

Un bon nom de marque doit stimuler le plus de sens possibles. Donc, rappelez-vous que nous associons souvent des sons et des couleurs. Les sons o- ou u font penser au bleu et le e et le i au jaune et au blanc. La couleur qui convient à votre nom de marque peut être utilisée dans votre charte graphique et le design de votre produit. Vous créez ainsi d’une manière subtile une image complète. colora est un excellent exemple. La charte graphique de ce nom de marque dans lequel prédomine le son o a une nuance de noir. Les supermarchés OKay, un nom de marque qui met l’accent sur le a, ont un logo bleu.

La trace laissée par votre nom

Pour tout entrepreneur débutant, l’objectif est évidemment que son nom de marque et son produit conquièrent d’emblée une place dans la mémoire collective des clients (potentiels). Là aussi, vous pouvez jouer sur certains sons que l’on retient mieux que d’autres. C’est une bonne idée de faire commencer votre nom de marque par une consonne occlusive : p, t, k, b et d. Les noms de marque qui commencent par ces sons font directement impression. Pensez à Dreamland, Plopsa et Belfius.

Un éventail de sons

Ce ne sont là que quelques applications de la symbolique des sons. Vous pouvez également utiliser une onomatopée. Des combinaisons caractéristiques de sons appartenant à des langues étrangères peuvent donner une touche exotique à votre nom de marque. Le nom de la société Tao, qui vend du thé en bouteilles, évoque immédiatement l’Asie, parce que cette consonance vient de là.

La kinesthésie, le mouvement de votre bouche lorsque vous prononcez un nom de marque, peut également avoir une influence. Lorsque, par exemple, vous prononcez le son kn, votre nez se plisse littéralement. Songez à des mots comme knack ou knout.

Enfin, il y a également les phonesthèmes, des combinaisons de sons qui sont basées sur des mots à la signification apparentée. Un bon exemple est la combinaison sonore ‘gl’ que l’on retrouve dans glacial, glamour ou glaive. Autant de mots qui ont un rapport avec une surface lisse. Le nom de marque Bru fait, lui aussi, usage de cette symbolique sonore. Le nom évoque un côté bruissant, une brume aérienne, qui convient bien à cette eau légèrement pétillante. Grany, les célèbres biscuits de LU, utilise le son ‘gr’ par lequel commence le mot grain.

Vous devez imaginer un nom de marque ?

Vous savez à présent comment apporter cette touche supplémentaire. Encore besoin d’inspiration? Téléchargez ici votre exemplaire du Laboratoire des Noms et ses 10 expériences qui vous aideront à trouver vous-même un nom original pour votre idée.

Vous avez déjà un nom en tête ? N’oubliez pas d’enregistrer le nom de domaine.

Bonne chance !

 

Les conseils que contient cet article proviennent d’un article de Tom Van Bommel. Vous trouverez l’article original sur le blog de ST&T: http://www.studiostt.nl/tips/zo-verzin-je-een-ijzersterke-merknaam-1

Faites

Concrétisez votre idée.

Trouver une idée de génie ? Aucun problème. Mais la mettre en pratique est une autre paire de manche.

Les plus lus

  • .be
  • .brussels
  • .vlaanderen

Découvrez ici pourquoi il est important
de disposer de votre propre adresse internet.